Exposition “La vie à Cité Soleil…” : Bilan

Compte-rendu de l’exposition

« La vie à Cité Soleil à travers le regard de ses habitants »

Un hommage au peuple haïtien et à Jean-Christophe Fernandes

(Locaux Motiv’, 10 bis rue Jangot – Lyon 7e – du 1er au 13 octobre 2012)

Des photos prises par de jeunes adultes haïtiens qui travaillaient au Centre de Tri et de Valorisation des Déchets de leur quartier, Centre créé par le CEFREPADE (*) et dirigé par Jean-Christophe, malheureusement décédé pendant le séisme. Le Centre, qui porte maintenant son nom, a toutefois continué à fonctionner et il est sur le point d’atteindre son autonomie financière.

Portrait peint de Jean-Christophe                                                  Le Centre de tri en 2012

Les 35 photos légendées et classées selon 11 thèmes (la vie, le travail, l’espoir, le rêve, le malheur, le bonheur, l’amour…) ont été vues par une centaine de visiteurs.

L’accueil de notre exposition à Locaux Motiv’, qui prêtait ses murs pour la 1ère fois, a été excellent : la coordinatrice nous a aidé à créer l’affiche et nous a facilité l’installation ; au long des 2 semaines, nous avons fait la connaissance de la plupart des 18  « résidents », c’est-à-dire des associations locataires d’un bureau, et de quelques uns des 15 « usagers », dont nous faisons partie, ainsi qu’avec des habitants du quartier.  22 adhérents de LHP sont venus, soit participer aux permanences, soit découvrir les photos bien sûr, mais aussi le siège de notre association.

Dans le cadre de notre partenariat avec l’association  Philosoph’art, Camille a animé un groupe de 7 petits du Centre Social Bonnefoi, en les faisant réfléchir et échanger, à partir de 4 photos,  sur les notions de « malheur » et de « bonheur : leurs voix et leurs rires ont enchanté les résidents présents.

D’autres jeunes enfants –plusieurs enfants haïtiens adoptés– sont venus avec leurs parents. Des étudiants haïtiens ont constaté que « Cité Soleil » pouvait véhiculer un autre message que celui d’une banlieue déshéritée…

 Voici quelques extraits des témoignages exprimés sur le  « Livre d’or » de l’exposition :

  • Toutes ces photos sont des témoignages avec beaucoup de messages d’espoir. Bravo !
  • Il est des actions qui s’impriment en vous un jour et ne vous quittent plus. C’est le cas de Jean-Christophe en ce jour. Que vive en nous tous sa mémoire !
  • Ce regard se porte sur des lieux de vie, sur des femmes, des enfants, des hommes qui nous proposent de plonger notre regard sur les sourires, les couleurs, le vert et pas seulement sur le malheur. Merci de nous apporter une fenêtre sur ce quotidien. Bravo à vous !
  • Du bon boulot, fait par les intéressés eux-mêmes, et qui donne une idée de la vie là-bas. Ce serait bien que cette expo puisse tourner dans divers lieux, type MJC, Centres Sociaux, Centres culturels…

Le livre de l’exposition, édité par le CEFREPADE (*), a été acheté par une dizaine de visiteurs, qui pourront ainsi revoir ces « fenêtres d’espoir » en couleurs.

 En conclusion, ce fut une belle aventure humaine !

L’expo, qui avait tout d’abord été montrée à l’Institut Français et dans les Alliances Françaises d’Haïti,  va partir maintenant à l’ENSIL de Limoges, où Jean-Christophe a été étudiant, puis à Roumazières, son village natal. Ensuite elle est retenue par Les Anneaux de la Mémoire de Nantes, puis par l’association « Grandir en Haïti » à Albi. Retour sur Lyon au printemps !

(*)  CEFREPADE : Centre Francophone de Recherche Partenariale pour l’Assainissement, les Déchets et l’Environnement, partenaire et adhérent  de LHP.

.

Comments are closed.