L’exposition-vente d’art haïtien à Anse, une vraie réussite.

Compte Rendu de l’exposition-vente d’art haïtien à Anse.

annonce_expo_mars_13

À Anse, l’association « 2CEA » (Centre Culturel d’Expressions Artistiques), est chargée de faire vivre, par des expositions et des événements, deux lieux du patrimoine historique municipal : la Chapelle St-Cyprien (10e-11e) et le Château des Tours (13e), dont les salles sont très appréciées des visiteurs. À deux reprises déjà, en 2006 et 2010, l’art et l’artisanat haïtiens avaient déjà été exposés dans ces salles municipales.

article_progrès_18-03-13Cette année, notre association LHP a bénéficié de la Chapelle St-Cyprien, magnifiquement restaurée, et dont les murs de couleur beige font très bien ressortir les sculptures en métal (fers découpés) et les tableaux exposés, en particulier ceux de nos adhérents Dominique Domerçant et Agnès Pizzichetti.

Lors des 5 permanences (le vernissage et 2 weekends), quelque 250 visiteurs sont passés, pour des temps plus ou moins longs, un grand nombre d’entre eux ayant pris le temps de consulter les documents mis à disposition : ouvrages sur la peinture haïtienne et sur la fabrication des sculptures en métal, recueil et photos sur les activités de notre association… Presque tous sont repartis avec une œuvre d’art et/ou avec les bons produits du terroir haïtien (café, chocolat,..).

visite_étud_haïtiens

La visite d’étudiants haïtiens de Lyon

Une trentaine d’adhérents et sympathisants de LHP ont participé, dont plusieurs amis Haïtiens de Lyon et de Villefranche, soit au cours du vernissage, soit en tenant des permanences : qu’ils soient ici remerciés !

maire-et resp_lhp

M. le Maire et les responsables de LHP et 2CEA

Nous remercions également 2CEA, ainsi que la Mairie d’Anse, à laquelle nous avons d’ailleurs offert une sculpture en métal représentant « La Sirène », personnage mythique du Vaudou haïtien.

Cette exposition-vente a été riche de contacts et elle a permis de faire connaître plus largement l’habileté et la créativité des artisans haïtiens, notamment des « boss métal » qui créent des œuvres d’art à partir de tôles récupérées (voir vidéo ARTE).

Le produit des ventes vient renforcer le budget 2013 de notre association, en vue des actions de développement que nous menons avec nos partenaires haïtiens. En effet, les comptes provisoires font apparaître une marge provisoire de 2 227 € (recette de 3 322 € pour des dépenses de 1095 €), soit 2/3 de marge pour l’association, ce qui est très bien aussi comme valorisation de la participation des adhérents.

Comments are closed.