La région Lyonnaise et Haïti

Acteurs de la région de Lyon intervenant en Haïti (2012)

 

1)      Une dizaine d’associations regroupées dans le Réseau Rhône Alpes pour Haïti (RRAH)  au sein du  CADR (Collectif des Associations de Développement  en Rhône Alpes) organisent fréquemment des évènements concernant Haïti (voir la liste).  En janvier 2011 le RRAH a publié un rapport sur toutes les manifestations organisées  par ses membres  après le séisme, au cours de l’année 2010. Ce sont une centaine de conférences,  séances de cinéma,  pièces de théâtre,  débats,  expositions, soirées de solidarité  qui ont eu lieu. (document sur demande). Les financements recueillis ont servi à soutenir tous les partenaires haïtiens dans leur villages qui ont accueilli les déplacés arrivant de la capitale détruite : reconstruction des écoles, achats de semences, soutien aux familles en deuil, confection ou réparation des citernes, …

2)       Plusieurs grandes ONG, Organismes ou Collectifs qui travaillent en Haïti, ont leur siège ou de fortes délégations à Lyon.  Ces ONG interviennent dans l’aide d’Urgence pour des soins médicaux, pour la vie quotidienne (eau, nourriture, hygiène, activités sociales..)  dans les camps où il y a encore 500 000 « déplacés ».

AVSF (Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières) est  présente en Haïti depuis plusieurs années. Cette ONG soutient la filière Lait en partenariat avec VETERIMED ,ONG Haïtienne,  sur 2 programmes  LET AGOGO  ( « lait à profusion »)  et Manman Bèf (programme d’achat de vaches qui sont  remises à  des familles haïtiennes  pour une durée de  4 ans). Le CADR  est porteur d’un  gros projet avec AVSF, financé à 80% par la Fondation de France et par la Région RA  pour la Réhabilitation de l’Association Nationale des Transformateurs de Fruits (ANATRAF) et de son réseau de 51 unités en Haïti (production de confitures, fruits séchés, liqueurs,…).

Handicap International, dont le siège est à Lyon, est  présent en Haïti depuis  10 ans. Cette ONG  emploie  actuellement  environ 150 personnes en Haïti pour les soins et  la ré-éducation de plus de 5 000 handicapés.

La Croix Rouge Internationale est présente en Haïti depuis plus de 50 ans par le biais de CARE-Haïti qui a de multiples interventions : aides d’urgences, abris provisoires et habitat, choléra et sécurité alimentaire… La délégation régionale de  Lyon adhère à l’Association LYON HAITI-Partenariats.

La Fondation Mérieux a une représentation permanente en Haïti pour suivre toutes les maladies infectieuses (tuberculose, VIH,..) :  soutien aux structures et laboratoires de santé, micro- crédit aux familles des malades, soutien mère-enfants et dépistage-diagnostique.

Le CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) suit 5 projets dans des villages haïtiens ; c’est le siège de Paris qui assure l’animation et le suivi. Idem pour Médecins du Monde .

 Le SCD (Service de Coopération pour le Développement) dont le siège est à La Mulatière envoie des volontaires , jeunes diplômés, pour une durée de 1 ou 2 ans. Ils sont 15 actuellement en Haïti.

3)      La région Rhône Alpes  et des collectivités locales ont soutenu plusieurs actions d’urgence après le séisme et elles sont à nouveau sollicitées pour poursuivre leur soutien.

4)      Des petites entreprises ou des bureaux d’études travaillent avec Haïti :

  • L’entreprise COQUARD  a expédié  en mars 2012 , à la demande de 2 clubs Rotary (Villefranche et Belleville en Beaujolais) le matériel inox pour la mise en place d’une petite laiterie (200l/jour) dans le village de Vallue, situé à 65 kms de Port-au-Prince.
  • GIRUS  dans le domaine de l’environnement, de l’accès à l’Eau et du traitement des déchets urbains.
  • Le RONGEAD (Réseau des ONG pour le Développement Rural)  travaille avec le CEFREPADE(voir ci-dessous) pour la valorisation des déchets d’anacardes (noix de cajou).

5)      Les clubs  ROTARY  du district  1710 et de Lyon en particulier  se sont mobilisés à plusieurs reprises et ont envoyé  plusieurs centaines de tentes « Shelter Boxe » après le séisme. De plus certains clubs soutiennent des projets spécifiques (citernes d’eau de pluie, petites laiteries, ateliers de confiture…)

6)      Les établissements d’Enseignement Supérieur accueillent des étudiants  et des chercheurs haïtiens :

  • –  ce sont les 3 grandes universités de l’Etat et les écoles d’ingénieurs (notamment INSA et ENTPE) : environ 15 étudiants haïtiens  durant cette année universitaire.
  • – Le CIEDEL  à l’université catholique. (7  étudiants présents cette année)
  • IFRAMONDE (Université Lyon 3)
  • – l’ENS qui a accueilli le Réseau Rhône-Alpes pour Haïti pendant 2 mois avec  l’exposition « Haïti 500 ans d’Histoire », et a  permis la tenue de 3 conférences en janvier et février 2012,

7)      Deux actions de Recherche importantes sont menées sur des sujets concernant Haïti et  financées par l’Agence Nationale de la Recherche ( programme ANR-Flash Haïti )

 – GEDEAH ( Gestion Décentralisée des déchets et développement de filières Agricoles en Haïti ).  Contrat d’environ 250 000 € sur 3 années au Laboratoire de Génie Civil et d’Ingénierie Environnementale (LGCIE) de  l’INSA , en partenariat avec le Centre Francophone de Recherche Partenariale pour l’Assainissement, les Déchets et l’Environnement (CEFREPADE), le GRET (Groupe de Recherche et d’Echange Technologique) et l’Université Quisqueya (Haïti).

RECREAHVI (Résilience et Processus Créateur chez les enfants et adolescents haïtiens victimes de catastrophes naturelles) Projet de l’Université Lyon 2 dirigé par Daniel Derivois, maître de conférences en psychologie, d’origine haïtienne, en partenariat avec  la faculté des Sciences Humaines de l’Université d’Etat d’Haïti et l’association Philosoph’Art. Montant du contrat du même ordre de grandeur.

8)      Des enseignants  du Supérieur, au sein de Universitaires sans Frontières (USF-AWB),  se mobilisent pour donner des cours et mettre en place des formations  spécialisées. Des retraités du GREF (Groupement d’Enseignants  Retraités et Éducateurs sans Frontières) interviennent dans des écoles et pour la formation des enseignants haïtiens.

9)    L’association Lyon-Haïti Partenariats, créée en octobre 2011, développe des partenariats avec des associations Haïtiennes :

 Actions communes en 2011- 2012 :

  • 5 stages obtenus pour des étudiants haïtiens de Lyon, dont un de 3 mois financé par LHP à Vallue (Haïti).
  • Partenariat avec l’Association des Paysans de Vallue (APV) :
  1. . Co-financement d’un Centre informatique,
  2. . Co-financement du fonctionnement de l’école et du Centre de Santé,
  3. . Suivi des ateliers (transformation de fruits, laiterie).

Projets communs pour 2013 :

  • Installation de citernes familiales d’eau de pluie à Vallue, pour un meilleur rendement des cultures et un gain de temps pour tous,  principalement pour les femmes et les enfants.
  • Étude pour la création d’unités de fabrication de vaisselle recyclable et pour l’installation de potagers et/ou  de poulaillers près des écoles.

._

Comments are closed.